Contactez-nous

La Planète des Psy

Qui sont-ils ?

Le psychologue est un professionnel ayant un cursus universitaire complet d’une durée minimum de 5 années validées par un Master en psychologie et /ou un Doctorat de psychologie. Sa formation porte sur l’étude du fonctionnement psychique sous tous ses aspects. A la formation théorique s’ajoutent des stages cliniques en milieu professionnel, ainsi que des spécialisations. Le psychologue est seul à être habilité à faire passer des tests de personnalité et d’aptitudes intellectuelles. Il est compétent dans le domaine du soin et intervient particulièrement dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’orientation professionnelle. Il peut travailler en libéral ou dans diverses institutions comme l’hôpital, les centres médicaux, les institutions sociales…

L’éthique et la déontologie font partie intégrante de son métier. Le code de déontologie reprend toutes les compétences que le Psychologue doit avoir acquises, ses obligations morales liées à l’exercice de sa profession, ses devoirs dont principalement le respect de la personne, le non jugement et la bienveillance. Il est également tenu, comme tous les praticiens, au secret professionnel.

Le psychiatre se différencie des autres praticiens dans la mesure où il est médecin. A l’issue de sa formation médicale de base, il se spécialise en cours d’études, et doit alors effectuer plusieurs stages en milieu psychiatrique. Il possède une connaissance approfondie du cerveau, du système nerveux et des maladies mentales. Par son statut de médecin, il est habilité à signer des feuilles de soins et prescrire des traitements pharmaceutiques.

Les psychothérapeutes. Ce terme est réglementé depuis 2011. Ne peuvent se déclarer psychothérapeutes que des personnes ayant accompli un parcours de formation (théorie et stages) relatif au fonctionnement du psychisme et aux pathologies de celui-ci, ou en exercice depuis plus de 5 ans. Les psychologues, et en particulier les psychologues cliniciens, aussi les psychiatres sont fréquemment psychothérapeutes.

Quelles thérapies ?

Parmi la diversité de psychothérapies, les plus utilisées sont regroupées en 3 familles :

Les thérapies d’inspiration psychanalytique : L’objectif d’une psychanalyse est l’exploration de l’inconscient. Cette approche a pour avantage de repérer et de dénouer des conflits intérieurs qui échappent à notre compréhension immédiate.

Les thérapies cognitives et comportementales : elles utilisent les méthodes de conditionnement et de déconditionnement de façon progressive, qui consistent à dépasser nos inhibitions et à modifier nos comportements. Le thérapeute et le patient se fixent au départ des objectifs définis, à atteindre à la suite d’une série d’étapes successives en commençant par la plus facile pour finir avec la plus difficile. Le succès de ces thérapies s’explique largement par le fait que ce sont de courtes durée, et qu’elles ont en général une efficacité rapide.

Toutefois, il faut également savoir qu’elles s’attaquent directement aux symptômes, mais pas à leurs causes.

Les thérapies à dominante corporelle et émotionnelle : elles mettent en avant l’expression émotionnelle, et portent sur la façon dont nos affects se traduisent dans notre corps. Elles peuvent travailler sur la posture, les gestes, les expressions du visage, le toucher, la respiration, la voix. La prise de conscience et la libération de ces différentes fonctions corporelles sont des processus thérapeutiques, et qui peuvent agir autant sur le conscient que l’inconscient. C’est en réintégrant son corps que se reconstitue enfin la personne dans sa globalité. Ces techniques se pratiquent volontiers en groupe. Elles ont la plupart du temps des effets bénéfiques incontestables.

Toutefois, elles constituent une vaste nébuleuse difficile à délimiter et recouvrent parfois des pratiques qui sortent du champ de la psychothérapie : massage, relaxation, expression artistique, approches spiritualistes.