Contactez-nous

    Définition de la psychologie

    Etymologiquement Psychologie vient du grec Psyché , qui veut dire âme et Logos discours soit l’étude de l’âme, ce qui caractérise l’être humain. De nos jours, nous pouvons la définir comme la science qui concerne l’esprit et la pensée.

    C’est une science ayant pour but de comprendre la structure et le fonctionnement de l’activité mentale et des comportements qui lui sont associés.

    Néanmoins, définir la psychologie est complexe : au commencement c’était la « Science de la vie mentale », puis dans les années 20 on la définissait comme étant une « Science du comportement observable », dans les années 60, elle est devenue la « Science du comportement et des processus mentaux », que cela concerne les individus ou les groupes en situation, en prenant compte les différents déterminants (biologiques, contextuels, sociaux, culturels…)

    Cette dernière définition rend compte des travaux des différentes branches de la psychologie s’intéressant à l’étude du comportement observable, des pensées et des émotions. Pour atteindre ses objectifs, la psychologie fait appel à différentes méthodes scientifiques : observations, études de cas et expérimentations.

    Ainsi la psychologie constitue à la fois un champs disciplinaire scientifique et un domaine de pratiques.

    Parmi ses différentes branches on trouvera :

  • Le neuropsychologue : il étudie les grandes fonctions cognitives (mémoire, raisonnement, apprentissages, émotions et actions)

  • Le psychologue clinicien : il étudie les troubles mentaux et leur prise en charge. Il est compétent dans le domaine du soin. Il intervient particulièrement dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’orientation professionnelle.

  • Le psychologue comportementaliste et cognitiviste : Il utilise les méthodes de conditionnement et de déconditionnement de façon progressive, qui consistent à dépasser nos inhibitions et à modifier nos comportements. Ce sont des thérapies brèves.

  • Le psychologue d’inspiration analytique : c’est la méthode élaborée par Freud dans les années 1900. L’objectif d’une psychanalyse est l’exploration de l’inconscient. Cette approche a pour avantage de repérer et de dénouer des conflits intérieurs qui échappent à notre compréhension immédiate.

  • A cela se rajoute des spécialisations comme (la liste est non exhaustive) :

  • Le géronto-psychologue : il est spécialisé dans la prise en charge des maladies liées à la vieillesse et leurs retentissement sur la vie psychique de la personne âgée, et sur la prise en charge des maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson, Corps de Levy…)

  • Le psychologue spécialisé en maladies somatiques : il s’intéresse aux conséquences psychologiques liées ou provoquées par ces maladies